Les Questions Réponses
 

Voici en vrac les questions posées par les internautes sur le site ou sur les cichlidés du victoria….

Pour voir votre question apparaître(anonyme si vous le désirez) sur le site, écrivez-moi

luc-michel@wanadoo.fr


Que penses-tu de la reproduction en grand nombre des espèces en voies de disparitions? Est-il bon de vouloir faire de l'élevage intensif au risque de voire des mutations génétiques apparaître?
 
 

Nous avons définie quelques règles concernant la diffusion des espèces en relation avec leur origine et leur rareté car on ne peut pas se permettre de faire n'importe quoi d'un point de vue diffusion. Je pense, par exemple, à ce que Ole Seehausen a appelé H. "orange rock hunter. Seul un trio est à l'origine des poissons trouvés et c'est une espèce que l'on n'a capturée que sur un seul et unique rocher. Une trop grande consanguinité risque, à la longue, de faire perdre ce groupe. Même chose sur certaine espèce comme le H. rock kribensis car ceux en provenance du Mwanza Gulf sont différents de ceux d'Ouganda et, même à l'intérieur du Mwanza, des différences existent. La connaissance de la provenance exacte des poissons est primordiale si on veut faire quelque chose de correct.


avant de vous submerger de questions, bravo pour votre site et merci de partager vos connaîssances.
Dans la liste des cichlidés du lac Victoria,
les noms de nos petits chéris m'intrigue.
L'Astatotilapia latifasciata et l'Haplo zebra obliquidens
sont ils le même poisson?
je découvre ( depuis un an ) la faune du lac Victoria,
me passionne pour les cichlidés et déplore l'absence
d'infos. Je me suis donc inscrits à l'AFC( n°1356/95)
en espèrant les réponses aux questions que mon intéret
pour eux pose. NADA,RIEN.
Parcourant la revue de L'afc de janvier,
je tombe sur un article sur le groupe America
et sur leur engagement de maintenance, l'identification de leurs protégés et la surveillance des
caractéristiques des poissons par l'apport de nouvelles souches.
N'est-il pas possible de nous doter d'un outil similaire spécifique aux cichlidés du lac Victoria.
Si le lieu de pèche est très important pour déterminer
tel ou tel souche, la nourriture n'est-elle pas un paramètre important?
Si les cichlidés du lac Victoria sont en spéciation,
n'avons nous pas intéret à veiller sur leurs maintenances en général ou leur sort est-il conclu?
Je garde d'autres questions pour plus tard.
Je maintiens un couple de latifasciata, un trio de
flameback, dans une autre cuve, un couple de stick skin
et un trio de chilotes et dans la derniere un jeune
couple de kenya gold ( je crois ).
une trentaine de petit flameback de bientot 2 mois
seront à donner contre bons soins bientot.
Quand aux autres, ils prennent mes cuves pour des hotels de passes.
J'espère à bientôt.
                       fred



 

Le problème est bien le même pour tous le monde !
pas d'infos, rien.
Mais ne t'inquiete pas : c'est pas que toi qui n'a rien en docs !
C'est bien là le but du site : regrouper tous les infos et aventures des autres en la matières pour en apprendre d'avantage. De plus il faut savoir que les problèmes politiques dans ces régions empêchent les explorations du lac !


Retour au Sommaire