Fred et ses cichlidés

 


 
 
 

bonjour,
Je vais vous conter une histoire cu...ve.
Possedant plusieurs bacs, j'isole régulièrement une femelle de tel ou tel
espèce pour pouvoir
les admirer depuis leur tendre enfance.
je maintiens entre autre des Latifasciata. Autant le mâle est plutôt cool,
autant la femelle est
une petite teigne qui tient même tête au mâle flameback alors qu'il est dans
tous ses états
avec ses dames. je pèche donc madame la furieuse et la place dans une
maternité de 120 l.
en parallèle, une femelle azureus est elle aussi en incubation, dans la
foulé direction maternité.
à peine l'azureus mise à l'eau, elle crache une vingtaine d'alevins, sac
vitellin plein comme un caddie.
dans son incubation, la femelle latifasciata devait avoir 4 ou 5 jours
d'avance.
comme l'azureus avait l'air d'envisager l'omelette, je la remis dans le bac
d'origine.
ma Latifasciata ne se démonta pas et pris tous les alevins de l'azureus en
bouche et
élève son petit monde de façon exemplaire. maman et nourrice!
je regarde l' aquarium constamment. je lui donne, pour la nourrir quelques
flocons.
elle mange puis se dirige vers sa progeniture et émiette les flocons pour
les alevins.
imaginez la nuée de petits poissons des deux especes nager frénétiquement
vers
la latifasciata et réclamer le confort de la bouche de maman, se qu'elle
fait toujours avec beaucoup
d'attention, voir de douceur.
je vous raconterai la suite, promis.
                                        pas mal, hein!    
 



 

Pour en revenir à nounou latifasciata, elle a veillée
sans relache.
d'habitude, je peche une mère, elle crache sa portée
puis je la remet immediatement dans sa cuve pour
éviter tous comportements louches avec les autres résidents. il semblerait que se soit une erreur.
l'observation montre qu'elle apporte de la nourriture à
ses petits, si, si. elle "éduque". 
mon mâle, lui était éteint dans le 450 l. 
il se cachait, était terne en coloration et ne s'alimentait plus. après une semaine d'isolement avec sa progéniture et devant l'état du mâle, je décide
de remettre maman. les habitants de la cuve savent
que madame est revenue. aussitôt dans la cuve, le mâle
est ressorti d'une grotte, coloré comme une bête à
concourt et d'un appétit féroce. aucunes parades,
pas de frétillement, ils nagent ensemble.
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Retour à la liste des articles